THE RAINBOW MOUNTAIN (le 09/05/2016)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La Rainbow Mountain, ou Montaña de Colores, est une petite montagne, qui culmine à 5000 mètres d’altitude et dominée par le sommet enneigé d’Ausangate (6384 mètres).
Après beaucoup d’hésitations – Est-ce que cela vaut vraiment la peine de grimper là-haut pour voir ce que je vois  sur internet ? Pourquoi les prix sont tellement différents d’une agence à une autre ? Vais-je supporter une telle altitude ? Vais-je regretter si je n’y vais pas ? – je me lance. Après tout, je passe quelques jours de plus à Cusco et il faut bien que je les occupe.

Réveil matinal pour un départ en minibus vers 3h30 de Cusco. Une pause petit déjeuner, puis nous reprenons la route.
Enfin, à 7h40, nous nous attaquons à la montée au milieu des lamas et alpagas et d’une plaine verdoyante.
Je guette les éventuels signes de mal de l’altitude, mais pour le moment, tout va bien. Il faut dire qu’à part ma petite escapade dans la jungle amazonienne, je suis à au moins 3400 mètres depuis plus de 2 semaines, je dois être acclimatée.

Le décor se transforme peu à peu et on aperçoit, au loin, le sommet d’Ausangate, puis le petit dôme que nous cherchons à atteindre.
Le paysage devient un peu plus rocheux, ou plutôt ‘minéralisé’. Rien de difficile. La randonnée n’est pas technique.

Encore quelques mètres de dénivelé et, si je ne ressens aucun problème au niveau du souffle, mes jambes me semblent plus lourdes. Mais qui a bien pu ajouter du plomb dans mes mollets ?!
Je ralentis le pas, mais je continue à avancer pour atteindre la petite crête qui m’offre une vue magnifique. De l’autre côté de la crête,  un paysage multicolore formé de strates allant du rouge au jaune, quasiment à perte de vue, comme un désert de minéraux. Un petit tour sur moi-même et c’est la sommet d’Ausangate que je peux observer.

On ‘regroupe le groupe’ pour atteindre le petit dôme tous ensemble. La vue reste globalement la même, mais nous atteignons les 5000 mètres. Par contre, le vent souffle vraiment fort et nous ne nous attardons pas. Après les quelques photos d’usage, nous redescendons sur la crête et profitons encore de la vue, assis, à l’abri du vent.

L’heure du retour sonne. Il faut libérer la place pour les nouveaux arrivants. Parce qu’il y a pas mal de monde  sur cette randonnée.
Nous redescendons pas le même chemin, et ‘bizarrement’, je n’ai plus de leste au niveau des jambes.
Nous terminons cette randonnée tranquillement, mais 2h00 en avance sur l’horaire prévu initialement, ce qui oblige la cuisinière à se mettre aux fourneaux plus tôt pour le déjeuner initialement prévu à 16h00…

En synthèse :
Une bonne journée de randonnée et mon premier passage à 5000 mètres ! Finalement, je suis très contente d’avoir grimpé cette montagne, qui ressemble plus à une colline sans difficulté technique.
Un départ à 7h40 et un retour à 13h10 avec une bonne pause sur la crête.
L’altitude de départ n’est pas très précise et bien que le guide dise que nous sommes partis de 3800 mètres, je n’y crois pas du tout. Ou alors, nous n’étions pas à 5000 mètres à l’arrivée. Et comme je n’ai pas envie de remettre cela en cause, je préfère penser que nous sommes partis de plus haut 😉

A savoir, pour les plus fatigués, il est possible de louer les services d’un cheval pour parcourir la majeure partie de la randonnée, mais pas jusqu’au sommet.

4 réponses sur « THE RAINBOW MOUNTAIN (le 09/05/2016) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s