HUARAZ (le 11/05/2016 et le 12/05/2016)

Les bus de nuit, ça évite de perdre du temps et de payer une nuit d’hôtel, mais au final, j’arrive tellement fatiguée à Huaraz que je me laisse 2 jours de repos avant de profiter de la région.

Huaraz est le point d’accès le plus facile à tous les treks du parc national de Huascaran, dans la Cordillère Blanche. Et il y a de quoi faire ici, de la randonnée à la journée au trek de 12 jours à une altitude toujours supérieure à 4000 mètres ; un univers pour les passionnés de marche.

Mais pour l’instant, je profite de la ville, qui n’a rien d’extraordinaire en soi.
Elle abrite un petit musée archéologique, que je visite.
Elle recense quelques restaurants sympathiques qui changent de la cuisine locale, dont je profite.
Elle dispose d’un grand nombre d’agences de treks, qui vont me permettre de planifier les prochains jours.
Et cette semaine, elle est le décor d’une fête locale. Ses rues s’animent aux sons des tambours et flûtes accompagnés de danseurs aux vêtements colorés. Ces groupes convergent tout au long de la journée et de la soirée, un par un, vers une place qui se situe juste à côté de l’hôtel dans lequel je suis. Pas besoin de bouger. L’ambiance arrive jusque dans les parties communes. Mais je fais quand même le déplacement pour me mélanger à la foule venue profiter du spectacle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s