VOLCAN POAS (le 05/03/2016 et le 06/03/2016)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vamos a los volcanes !
Et aujourd’hui, ce sera le volcan Poas.

Sur la route, nous faisons une halte dans un restaurant.. très touristique, de ceux dans lesquels les cars s’arrêtent. Ce sont des choses qui arrivent, mais que nous n’avons pas l’habitude de faire.
Et nous tentons même le dessert. Pour la première et normalement, la dernière fois. Pour moi, en manque de chocolat – oui, j’ai terminé depuis longtemps les tablettes qui m’ont été offertes par mes collègues – c’est un gros gâteau type génoise au chocolat, couvert de je ne sais quelle crème. Pas terrible, mais j’ai quand même tout mangé.

Au moment où nous repartons, nous pensons encore tenir notre programme de la journée, c’est à dire, visiter les jardins de La Paz  (‘La Paz Waterfall Gardens‘). Mais quand nous arrivons au lodge * où nous souhaitons déposer nos bagages avant de repartir, le propriétaire nous explique que ce serait plus judicieux d’y aller le lendemain.
Et hop ! On change de programme : on profite de la magnifique vue sur la vallée que nous offre l’hôtel, bien que très nuageuse a cette heure, des colibris qui viennent boire dans les réservoirs placés devant les fenêtres,  d’une promenade aux alentours à la recherche d’un quetzal, de l’apéritif à la tombée de la nuit devant la vallée qui s’éclaire des lumières de San José et des autres villes, d’un bon feu de cheminée…
Je vous entends déjà : ‘Quoi ? Un feu de cheminée au Costa Rica ? Par cette chaleur ?’. C’est que nous avons pris de l’altitude aujourd’hui’ en montant sur les flancs du volcan, et les températures sont descendues. Et même s’il n’est pas indispensable, ce feu de cheminée est tellement appréciable !

Le lendemain matin, nous rejoignons le parc national du volcan Poas afin d’accéder au cratère principal, rempli d’une eau bleue laiteuse, d’où s’échappent des fumerolles. La météo est avec nous, le soleil brille et le ciel est totalement dégagé. J’adore.
Nous continuons la promenade pour accéder au lac Botos,  très joli sous la lumière matinale.

Nous nous dirigeons ensuite vers les jardins de La Paz, mais décidons de faire l’impasse. Le prix de l’entrée est exorbitant. Certes, il est possible d’y observer des chutes d’eau, des papillons, des grenouilles, des plantes… mais le plaisir de la recherche et de l’observation en pleine nature n’est pas là.  Cela nous semble trop artificiel. Nous poursuivons donc notre chemin vers notre prochaine étape.

* Poas Volcano Lodge : Hébergement top, sur les flancs du volcan Poas, à quelques kilomètres de l’entrée du parc national. La vue sur la vallée est magnifique que le ciel soit nuageux, ensoleillée ou que la nuit soit tombée (j’ai même laissé les volets ouverts pour profiter de la vue pendant mes réveils nocturnes). Le petit déjeuner est parfait et les patrons sont très sympas. Il y a également possibilité de dîner sur place.
La cheminée, dont on peut profiter depuis les canapés de la salle commune et les colibris qui viennent boire dans les réservoirs de la terrasse ajoutent une ambiance ‘je me sens comme à la maison’ à ce lodge que je vous recommande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s