SAN JOSÉ (soir du 15/02/2016 et 16/02/2016)

Ma première expérience de San José ? Me faire arnaquer par le chauffeur de taxi qui m’emmène de l’aéroport à l’auberge de jeunesse…
Ah bah non, en fait, il va juste falloir que je m’habitue aux ‘Colones’, devise costaricaine. Sachant que 529 Colones = 1 dollar, les montants annoncés sont vite élevés. Je choisis de faire des arrondis partout, dans tous les sens : pour moi, à partir d’aujourd’hui et tant que je suis au Costa Rica (et toutes choses égales par ailleurs – spéciale dédicace aux scientifiques), 16000 Colones = 30 US$ et 1 US$ = 1 €.

Ma deuxième expérience de San José ? Retirer de l’argent à un distributeur automatique.
Je me perds légèrement en cherchant le premier distributeur que j’ai repéré sur un plan, à l’auberge.
Je finis par le trouver, mais à ce moment là, je n’ai pas encore pris ma décision de tout arrondir et je ne connais pas  le taux de change du Colones. Qu’à cela ne tienne, j’interpelle la première personne qui retire au distributeur pour lui demander le taux de change. Une petite recherche sur le net, et j’y vois plus clair. Mais il va falloir que je trouve un autre distributeur car celui-ci tombe en panne. Je le soupçonne d’avoir buggé en voyant le montant que j’ai demandé.
Autre distributeur, j’essaie d’être plus raisonnable et je finis par pouvoir retirer… une petite somme. Je fais 2 fois la même opération,  pour avoir un peu plus. Impossible d’en faire une troisième. Je ne m’inquiète pas trop, j’ai déjà été confrontée à ce genre de situation dans le Nord-ouest andin, en argentine, il y a quelques années.  Les montants sont plafonnés très bas. Je reviendrai demain.

Ma troisième expérience de San José ? Le short en ville.
Ah bah oui, j’arrive en pleine ville après quelques semaines plutôt sportives, le plus souvent en pleine nature. Alors, j’ai pris l’habitude du short, surtout par cette forte chaleur.
J’ai juste oublié que j’étais de retour dans un pays latin… Je suis plutôt contente de ne pas comprendre l’espagnol à ce moment là. Mais la prochaine fois, ce sera pantalon, comme la plupart des femmes que je croise dans la rue.

Plus d’impression de San José lors de ma prochaine étape dans la capitale, dans environ 2 semaines.

Une réponse sur « SAN JOSÉ (soir du 15/02/2016 et 16/02/2016) »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s